Découvert par des chèvres, autorisé par le Pape …

Le café est le deuxième produit le plus échangé dans le monde, juste après le pétrole ! Mais comment s’est développé de produit à travers les âges ?

L'Éthiopie, terre de naissance :

Les arbustes caféiers sont probablement originaires d’Ethiopie dans une province appelée Kaffa. La légende raconte qu’un jeune berger éthiopien remarque l’excitation inhabituelle de ses chèvres, il aurait alors à son tour mangé les graines rouges de l’arbuste qu’elle broutait et ressenti par la suite un effet énergisant. Aujourd’hui, il nous est impossible de dater avec précision cet événement. Nous savons néanmoins que le breuvage automatique a été importé au 16ème siècle au port de Mocha au Yémen.

Au coeur d'une controverse religieuse :

À l’époque, ces graines tonifiantes gardent éveillés les mystiques musulmans durant leur méditation. Par la suite, sa popularité s’accroît en Égypte, en Turquie, ainsi qu’au peuple Perse grâce au marchand et au pèlerin. Mais un débat religieux s’oppose sur ses graines stimulantes. Certains s’interrogent sur ses effets : Ne seraient-elles pas aussi néfastes que le vin ? Après de nombreuses tractations, le café vient à être interdit. Malheureusement (ou heureusement !), cette interdiction arrive trop tard puisqu’une maison de café s’ouvre en Turquie. Déguster son café au réveil devient alors un rituel quotidien, même au sommet de l’état par le Sultan Soliman.

C’est alors que les marchands italiens, intrigués par le récit de voyage d’un médecin Allemand à Constantinople, font venir les graines de Caféier à Venise. Sa popularité devient immédiate dans les années 1600.

History of coffee and how it spread around the world

Crédit : www.mondial.ma

Béni par le Pape:

Une fois de plus, des questions religieuses se posent : cette boisson n’est-elle pas un poison des infidèles visant à pervertir les croyants ? Afin d’avoir une réponse définitive et de s’assurer du contraire, le pape Clément VIII goûte cette nouvelle boisson si délicieuse qu’il refuse de l’abandonner au musulman. Ainsi, avec l’accord du Pape, le café peut alors se développer en toute quiétude.



Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published